Cryothérapie : bilan à la 10e séance spondylarthrite ankylosante

Mis à jour : 23 juil. 2019

Témoignage de Johanna atteinte de spondylarthrite ankylosante (SPA) suite à sa cure en cryothérapie corps entier.


"Pour rappeler la situation, ma cure a été mise en place par le personnel de Cryobox pour ma spondylarthrite ankylosante, elle comprend 15 séances : 10 à faire en quelques jours puis après les vacances je répartirai les 5 dernières sur 3 semaines.


Les 10 séances je les ai faites comme ça : 4 en 4 jours (1 séance par jour) la première semaine.

Ensuite la semaine d’après j’en ai fais 6 en 3 jours, à raison de 2 séances par jour.

Idéalement il faut faire 10 séances en 10 jours mais avec mon emploi du temps ce n’étais pas possible. L’essentiel c’était ici que je fasse 10 séances en le moins de jour possible et donc en 12 jours j’ai réussi à pouvoir faire mes 10 séances.


Je vous écris donc un premier article sur mes ressentis par rapport à cette expérience.


Comment j’allais avant la cure ?


Alors il faut savoir que la vieille du début de la cure, j’avais couru un semi-marathon et m’étais un peu blessée au genou ( inflammation du retinaculum externe).

Avant de commencer ma cure je commençais à avoir des douleurs de spondylarthrite qui se situaient au niveau des sacro-iliaques.

J’étais assez fatiguée car la spondylarthrite est une maladie qui fatigue puis surtout que là j’enchaînais les entraînements de course à pied + les autres sports à côté + mes études…


MES RESSENTIS


- Spondylarthrite ankylosante


Mon but n’est absolument pas de mentir dans cet article c’est justement de pouvoir vous écrire mon expérience en détails et cela implique donc les bons comme les mauvais côtés.

Alors la poussée inflammatoire qui avait commencé un peu avant le début de la cure a été accentuée les 3 premiers jours de la semaine. ( je ne sais pas du tout si c’est la cryo qui a fait ça, cela peut très bien être mon semi marathon ou une position antalgique liée à mon genou blessé ).


Donc gros coup de stress car j’avais encore plus mal à mes sacro-iliaques et je me disais que ça n’allait pas marcher pour moi cette méthode….

Puis la 4ieme séance, cela a commencé à aller un peu mieux.

Il s’est passé le week-end puis j’ai attaqué les 6 séances en 3 jours.

Et là au fur et à mesures des jours et des séances je voyais mes douleurs s’estomper… à la 8ieme séance je n’avais quasiment plus mal.

Après la 10e séance la douleur avait été amélioré à plus de 90%…

Il faut savoir que je n’ai pris aucun anti-inflammatoire durant cette poussée et que c’est donc vraiment incroyable d’avoir pu passer une poussée inflammatoire de spondylarthrite en ne prenant absolument aucun médicament… même pas une crème anti-inflammatoire RIEN !!!

J’ai voulu vraiment voir si la cryothérapie corps entier pouvait arriver à me soulager seule.

Surtout que pour me reposer j’ai fais que très peu de sport pendant ces deux semaines donc je ne bougeais pas énormément ( ce qui en règle général me fait du bien )


Je suis vraiment contente et je remercie le personnel de Cryobox de m’avoir donné l’occasion de pouvoir faire cette expérience et de pouvoir en parler. Je vous remercie pour votre gentillesse !

Je fais un bisou à Lucie qui m’a eu le plus souvent et qui a été d’une gentillesse immense !

J’attends les 5 dernières séances pour voir ce qu’il en est du résultat final.


- Ressentis autres


Ce qui est génial avec la cryothérapie, c’est que vous ne ressentez pas seulement les effets pour lesquels vous faites votre cure.

Les 4 premières séances (semaine 1) me fatiguaient assez.

Pas une mauvaise fatigue mais j’avais envie de dormir après les séances !

Du coup ce que ça a engendré c’est que je dormais mieux presque instantanément !

Ça fait du bien car au final quand on dort mieux on se sent moins fatigué.

Je n’ai pas de problème particulier pour dormir je ne suis pas insomniaque ni rien mais je ne m’endors pas rapidement en temps normal et quand j’ai des douleurs liées à ma maladie je peux me réveiller dans la nuit parfois.

La deuxième semaine, plus les séances passaient et plus cela me faisait l’effet inverse par rapport au début au niveau de la fatigue des séances, c’est à dire que plus les séances passaient, plus cela me donnait la pêche au lieu de me fatiguer et je dormais toujours super bien ! Donc super positif !

Au niveau de mon genou blessé : la douleur s’est estompée très rapidement, l’œdème n’était presque plus présent au bout de 3 séances.

La descente des marches n’était plus douloureuse c’est comme ça que j’ai su que la cryothérapie avait un effet sur l’inflammation de mon genou.


Et vous ? Avez vous déjà essayé la cryothérapie corps entier ?

Qu’est ce que cela vous a procurer ?"


*******

Merci Johanna pour ta confiance

Retrouvez l'article original : ici

Suivez Johanna sur Instagram

CRYOBOX_BLANC copie.png

HORAIRES :

LUNDI AU VENDREDI : 8H30 - 21H

SAMEDI : 10H - 19H

SUIVEZ-NOUS !

FACEBOOK_BLANC.png
INSTAGRAM_BLANC..png
logo-linkedin-cryobox (1).png

CryoBox © 2017 / 2020. Tous droits réservés.